J’ai découvert les coulisses d’Amazon !

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui on se retrouve (on ne s’était pas vus depuis avril, peu de temps libre malheureusement) pour un article un peu spécial. Pas de test cette fois mais la visite d’un centre de distribution Amazon.En effet, vous ne le savez peut-être pas mais le 15 juillet, Amazon lance le Premium Day. Une journée unique durant laquelle les abonnés Premium pourront bénéficier de réductions (annoncées comme encore plus importantes que celles du Black Friday) sur 200 000 produits. A cette occasion, Amazon m’a convié à visiter le dernier centre de distribution français, celui de Lauwin-Planque à côté de Lille. Je ne pouvais pas ne pas inviter Antoine, qui a donc passé la journée avec moi.

Il valait mieux être en forme pour cette longue journée qui a débuté dès 6h le matin en gare de Rennes. Pas moins de 9h de train et 3h30 de marche, mais pour une telle occasion, j’avoue que j’étais prêt à tout !

IMG_6063

Après deux changements dans les gares du Mans et de Marne-La-Vallée, nous arrivons enfin à Lille. Le taxi nous attend, et après une demi-heure de route nous découvrons la grande zone industrielle de Lauwin-Planque ou s’est installé LIL1, l’entrepôt Amazon. Pour la petite histoire, les centres Amazon prennent pour nom l’indicatif international de l’aéroport le plus proche. Ici, celui de Lille donc. Ils ont également parfois une spécialité. Celui de Saran (ouvert en 2007), est le seul à stocker des vêtements et chaussures. On y compte plus d’un million de paires. Le centre LIL1 est lui spécialisé dans le stockage d’objets de gros volume comme l’électroménager, les piscines de jardin, tondeuses à gazon, …

IMG_6068

Sachez que durant cette visite, nous n’avions aucune restriction sur les choses à photographier/filmer. Aucune question n’était interdite, et notre guide répondait à toutes nos interrogations sans langue de bois. Le centre est tout de même ultra-sécurisé. Portiques d’accès et contrôle des cartes d’identité obligatoire. Les agents de sécurité sont très présents mais les salariés ont l’air habitués. Les voitures sont toutes garées en marche arrière (consigne de sécurité une fois encore), et le tutoiement est obligatoire.

A l’entrée, un tableau énumère les derniers accidents du travail. Un autre propose aux salariés d’apposer leurs idées pour améliorer l’efficacité et le quotidien. Je parle de salariés mais chez Amazon le terme correct est « associates ». La sécurité est une fois encore la priorité numéro 1 d’Amazon. Les postes de travail se veulent ergonomiques, les distances parcourues les plus réduites possible. Pour preuve, l’indice de fréquence des accidents du travail est de 40,8 contre 53,2 de moyenne pour le secteur des entrepôts de stockage non frigorifique. Cela passe par la formation des associates et par un rappel permanent des consignes sur des panneaux d’affichage. A Lille, ils sont 6 personnes à travailler en permanence à la sécurité des salariés. L’entrepôt est également climatisé l’été et chauffé l’hiver.

Entrée d'Amazon

La zone « INBOUND » plus souvent appelée zone de « réception » est l’endroit où arrivent les marchandises des fournisseurs. La mise en stock est effectuée selon la taille des produits. Les plus grands iront dans des racks de 8m de haut, sur des palettes, alors que les plus petits sont stockés dans des étagères appelées « bin ».

IMG_6091

Des amazoniens viennent ensuite chercher les produits sur un chariot à roulettes. C’est le système informatique qui leur demande, via wifi, d’aller chercher tel ou tel produit. Par exemple, deux produits livrés au même client ne seront pas sur le même chariot. Un poste, situé juste avant l’emballage, rassemble les produits d’une même commande. Cela permet de minimiser les distances, donc d’augmenter la rapidité. Sachez que le délai le plus court entre le moment ou vous passez votre commande et celui ou le camion quitte le centre de distribution est de seulement 2 heures…

Suite à l’emballage, auquel nous nous sommes essayés (il y a un sacré coup de main à prendre), les colis passent par une dernière balance de contrôle et sont étiquetés par une machine appelée le Slam dont la vitesse est impressionnante. Ils arrivent ensuite près du quai des expéditions « OUTBOUND » où un robot en forme de chenille prend chaque colis pour le déposer dans un carton qui correspond à une méthode de livraison et/ou une zone géographique. Certains colis, plus légers, sont aussi directement chargés en vrac dans les camions.

IMG_6112

Quelques chiffres pour finir, parce que j’adore ça, et parce qu’ils sont ici très impressionnants.

  • Au pic de Noël, un camion plein de colis quittait les entrepôts toutes les 2 minutes 30.
  • Le centre de LIL1 livre 28 pays différents, et Amazon livre 185 pays dans le monde.
  • 150 000 000 de références sont disponibles sur Amazon.fr
  • 40% des produits vendus dans le monde sont issus du marketplace
  • 800 000 livres sont en stock et disponibles en 1 jour ouvré.

Voici une vidéo de 9 minutes que j’ai réalisé lors de notre visite !

J’espère que cette visite en vidéo vous a plu. La qualité n’est pas magnifique, si vous préférez les photos, n’hésitez pas à consulter l’article d’Antoine !

Sachez qu’il est possible chaque mois de visiter les centres de distribution. Pour cela, rendez-vous sur http://amazontours.fr. Je vous recommande ce genre de visites, très intéressantes !