header-wistiki

Test du Wistiki voilà! by Starck

On se retrouve aujourd’hui pour le test de la balise bluetooth Wistiki voilà!, la seconde génération des produits Wistiki.Vous vous souvenez peut-être de Wistiki, société française fondée en 2014 par trois français à l’époque à la recherche de leur chat. Le premier produit était alors commercialisé suite à une campagne de soutien sur My Major Company. Alors qu’est ce qui change avec cette nouvelle version ?

A quoi sert-il ?

Tout d’abord, à quoi sert un Wistiki ? Il s’agit d’un petit boitier qui permet de retrouver vos affaires égarées. Du moins de retrouver l’endroit ou vous les avez laissées. Le Wistiki est en fait une simple balise bluetooth (parfois appelée balise Beacon), composée d’une batterie longue durée. Votre smartphone y est en permanence connecté via l’application Wistiki. La position de la balise est en fait celle de votre téléphone.

Pour faire simple, sur la carte présente dans l’application, la position du Wistiki est la dernière position GPS/réseau de votre téléphone avant la déconnexion de ce dernier avec le Wistiki. En effet, la balise n’intègre aucune puce GPS et n’a pas de carte SIM. Voilà pour l’explication technique. En ce qui concerne les usages mis en avant par la marque, ils sont nombreux.

Il peut être accroché à un trousseau de clés, glissé dans un portefeuille, laissé dans votre voiture, accroché au collier de votre animal de compagnie, à votre vélo. Bref, à tout ce qui a de la valeur et que vous êtes susceptibles d’égarer ou de vous faire voler.

Trois nouveaux designs

Wistiki présente, en collaboration avec le célèbre designer français Starck, trois nouveaux styles, chacun décliné en plusieurs couleurs. Pour le moment, seul le Wistiki voilà! est commercialisé. Reprenant la forme d’une clé usb, l’appareil est plat et compact. Il est livré dans un bel écrin qui rappelle celui d’un précieux bijou.

wistiki-by-starck

Il ne dispose d’aucun compartiment amovible, c’est ce qui le différencie de son prédécesseur, qui était lui équipé d’une pile bouton. La contrepartie non négligeable de cette batterie inamovible de 225mAh, c’est qu’une fois qu’elle est à plat, le tout est inutilisable. Wistiki annonce une autonomie totale de 3 ans suivie d’une offre promotionnelle qui permettra aux utilisateurs dont le produit arrive en fin de vie, de bénéficier de la nouvelle génération à tarif avantageux. Les versions aha! et hopla!, respectivement dédiés aux animaux de compagnie et aux portefeuilles n’ont qu’un design différent plus adapté à l’usage, mais présenteront les mêmes technologies. Elles seront disponibles en fin d’année.

wistiki-versions

Le boitier étant totalement hermétique, il peut être immergé accidentellement et est étanche aux ruissellements et à la pluie. La portée annoncée est de 100m, dans les faits c’est beaucoup moins, mais suffisant pour considérer que « vous portez » l’objet balisé sur vous.

Et la communauté ?

C’est un aspect mis en avant par Wistiki. Chaque personne disposant de l’application Wistiki contribue à localiser passivement les boîtiers des autres. Concrètement, si vous vous faîtes voler votre vélo et qu’il est équipé de la balise, si le vélo passe dans un rayon de 100 mètres autour d’un autre Wister, la position de votre vélo sera mise à jour sur votre application. Dans la pratique le résultat est plus discutable.

Pour faire le test j’ai déclaré mon objet comme perdu. Mon smartphone devait me notifier si un Wister le localisait afin que je vois à quel endroit sur une carte. J’ai trainé plusieurs semaines en ville à Rennes, Saint Malo et je n’ai jamais reçu d’informations de localisation. Mon vélo pourrait couler des jours heureux dans les montagnes sans que je n’en retrouve la moindre trace…

J’ai finalement décidé de le greffer à mon drone. De cette manière, si jamais il tombe dans un champ de maïs, ou dans les hautes herbes, l’application pourra m’aider à le retrouver.

L’application

Une conception sympathique

L’application est bien conçue. Elle est disponible pour Android et iOS. Après authentification, la page d’accueil liste vos Wistiki et leur position. Il est alors possible de les faire sonner pour retrouver plus facilement l’objet sur lequel ils sont accrochés. Bonne idée, malheureusement selon moi la sonnerie est vraiment beaucoup trop faible, et même insuffisante pour retrouver la balise si elle n’est pas dans la même pièce que moi.

J’ai lu des témoignages d’utilisateurs ayant réussi à retrouver leurs chats dans le quartier avec cette fonctionnalité, ils doivent avoir l’ouïe très fine… La fonction inverse existe également, un bouton est présent sur la balise vous permet de faire sonner votre smartphone/tablette. Cette fois le son est bien plus puissant puisque diffusé par votre Smartphone, cela a un réel intérêt pour les gens comme moi qui posent leur téléphone dans des endroits totalement impromptus de la maison.

wistiki-by-starck-app

On retrouve bien entendu la possibilité d’afficher la dernière position connue de la balise sur une carte Google Maps, d’associer un nom et une photo à chaque Wistiki mais aussi de partager la position du Wistiki avec vos proches. Il est aussi possible d’afficher une sorte de « chaud-froid » pour voir si vous vous rapprochez ou vous éloignez de la balise. Basé sur l’intensité du signal bluetooth, cet indicateur est hasardeux mais peut donner une brève idée de la direction vers laquelle chercher l’objet. Enfin, vous pouvez déclarer un objet comme « perdu ». Dans ce cas, vous serez notifié si le Wistiki est passivement localisé par un autre membre de la communauté.

Un problème de consommation

L’application demande l’accès à la position GPS du téléphone et une connexion permanente au bluetooth. Logique vu l’usage requis, mais j’ai constaté une consommation beaucoup trop importante de la batterie. Nul doute que le service d’arrière-plan est bien trop gourmand et actualise à outrance le scan bluetooth, pour votre Wistiki, mais aussi pour ceux des autres Wisters.

Ayant contacté la marque, cette dernière m’assure que les développeurs travaillent sur ce problème de sur-consommation. J’espère vraiment que ce problème sera rapidement corrigé dans une prochaine mise à jour car l’impact n’est vraiment pas négligeable.

L'application Wistiki, plus gourmande que Google et que le mode veille du téléphone...
L’application Wistiki, plus gourmande que Google et que le mode veille du téléphone…

Finalement

Je suis assez mitigé sur ce Wistiki, du moins sur son tarif officiel (49€) au regard des fonctionnalités proposées. L’application est cool mais souffre d’un drain batterie considérable, le design du produit est sympa mais le principe retenu pour la localisation est faillible, et il vous faudra beaucoup de chance pour qu’un autre Wister localise votre objet…

Selon lesnumeriques, « Wistiki a récemment passé un partenariat avec Bouygues pour accéder à son réseau LoRa », réseau bas débit national dédié aux objets connectés actuellement en cours de déploiement. Cela laisse entrevoir l’arrivée d’un nouveau produit en fin d’année 2016. Le Wistiki voilà! est disponible dés à présent sur Amazon. Wistiki vous propose également d’en gagner un exemplaire, c’est pourquoi j’organise un petit concours !wistiki-starck

Le concours

Pour tenter de gagner un Wistiki voilà!, c’est simple il vous suffit :

  • De me suivre sur Twitter : @mathieusachet
  • De tweeter le message suivant : «Je tente de gagner un #Wistiki voilà! by Starck sur le blog de @mathieusachet – http://wp.me/p2Tbmj-1eC»
  • De copier-coller le lien de vers votre tweet dans les commentaires ci-dessous !

Le gagnant sera tiré au sort dans les prochains jours sur Twitter et dans cet article ! Bonne chance !

EDIT 24/08/2016 : Fin du concours, merci aux participants, le gagnant est @Thibaudd !