Le retrait 1h en magasin Boulanger, fuyez !

J’ai créé ce blog pour y partager mes découvertes, et quand c’est une catastrophe, je n’hésite plus à le dire haut et fort. Alors aujourd’hui, Boulanger.fr et son retrait en ligne va en prendre pour son grade =/ 

Il était une fois un rennais qui voulait s’acheter un GPS. Ce rennais c’était moi. Vous le savez peut-être je n’ai que peu de patience. Et c’est la seule raison qui peut me pousser à acheter un produit high-tech dans un magasin physique du coin plutôt que sur Amazon.

Et c’était malheureusement le cas le jour ou j’ai décidé d’acheter ce GPS (destiné à me faciliter les livraisons durant mon job d’été).

Première déception

Il me le fallait le jour même. J’entreprends donc une commande sur Boulanger.fr pour un retrait en une heure dans le magasin du centre commercial de la Visitation de Rennes. J’atterris dans le magasin et à ma grande surprise la commande n’est pas prête (alors que j’ai bien reçu le sms de confirmation).

Arrive alors une boîte, manifestement déjà ouverte puisque déchiquetée sur les côtés. Je le signale à la personne à l’accueil qui demande à ce qu’on aille m’en chercher une autre. (Un peu plus et je repartais avec un produit de démonstration remballé à la va-vite). Le magasinier revient, navré de n’en avoir d’autres en stock. Je pars donc moi même à la recherche du GPS en magasin et revient avec, quelques secondes plus tard. Oui, c’est au client de tout faire =). Je peux enfin partir avec un produit neuf.

boulanger-rennes
L’accès au magasin de Rennes, pas simple !

Seconde déception

Nouvelle expérience décevante, et ce 8 mois plus tard. Persuadé qu’il s’agissait d’un hasard, je commande une nouvelle fois sur Boulanger.fr pour un retrait dans un second magasin du département, situé en périphérie rennaise, à Chantepie. Cette fois il s’agit d’une montre connectée (la moto 360 que je vous présenterai bientôt ! =D).

J’arrive plus de 3h après la réception du sms de confirmation. Ouf ! Cette fois la commande est préparée et la montre m’attend en caisse. Ah non pas ouf ! La boîte de la moto 360 est descellée ! La caissière a bien tenté de me faire croire que non, il n’y avait pas de scotch à cet endroit sur ce produit, manque de chance j’avais déjà vu la boîte auparavant… Elle finit finalement par appeler la responsable du rayon qui m’assure que le produit n’était pas en démonstration, mais qu’il a juste été « montré » à un client. Oui donc, en démonstration =) La pellicule qui protège l’écran est pleine de rayures, bref, on me refait le même coup qu’avec le GPS ^^.

Je demande alors un autre exemplaire, raté « c’est le dernier, on peut en recommander ça arrivera dans 2 jours ». Non, si je suis passé par Boulanger c’est pour ne pas attendre une livraison Amazon (24 à 48h). Je demande s’il est possible de m’en réserver une dans le magasin du centre-ville (ils en ont trois en stock). « Non, vous devez appeler Boulanger.fr ». Après 20 minutes de musique d’attente je tombe enfin sur un conseiller qui me dit qu’il transfert ma commande dans le second magasin. Résultat, 1h de perdu le midi et c’est sans compter l’aller-retour du soir..

Capture

Finalement…

Il ressort de ces différentes expériences un constat simple. Boulanger comptabilise dans ses « stocks retrait en magasin » les produits de démonstration. Boulanger refile aux clients qui demandent le retrait en magasin des boîtes abîmées et des produits de démonstration (tentant parfois de les faire passer pour du neuf). Les commandes ne sont pas forcément prêtes à votre arrivée.

En bref, ne passez pas par ce service, prenez la peine d’aller en magasin choisir vous même votre produit, quitte à perdre un peu de temps et à prendre le risque de repartir sans rien s’il n’y a plus de stock entre le moment où vous consultez le site et où vous passez en magasin.

Si votre achat n’est pas urgent et/ou que vous êtes plus patient(e) que moi, passez à tout prix par Amazon, et profitez du renvoi d’un produit dont vous n’êtes pas satisfait pendant 30 jours, sans discussion.

Si vous avez été victime de la même mésaventure n’hésitez pas à laisser un commentaire. Cela confirmera que Rennes n’est pas un cas isolé.